Phénomène rétinien qui fait en sorte que la sensibilité des photorécepteurs (cônes et bâtonnets) change en fonction de la luminosité dans l’environnement.

Quand il y a beaucoup de lumière dans l’environnement, les photorécepteurs réduisent leur sensibilité de façon à ce que la personne ne soit pas éblouie (et vice versa lorsqu’il y a peu de lumière dans l’environnement).