Anorgasmie: l’anorgasmie est une incapacité à atteindre l’orgasme dans l’acte sexuel et ce malgré un désir sexuel manifeste. Pour une le manque de désir est du côté de la frigidité, l’anorgasmie, elle, est une difficulté à finaliser l’acte sexuel dans un orgasme libérateur de toute tension. Les conséquences sont, pour la femme une forme de frustration physique plus ou moins consciente et, du coup, pour l’homme – phénomène des temps modernes !- une atteinte narcissique. Beaucoup de femmes se plaignent de ce symptôme alors qu’elles aiment faire l’amour et qu’elles ont accès à l’orgasme par la masturbation. Si le désir est là, si aucun médicaments ne porte atteinte au bon fonctionnement physique du corps, la femme doit pouvoir découvrir l’orgasme avec son partenaire sans trop de difficulté avec les conseils d’une(e) sexologue ou sexothérapeute. Il était autrefois normal « qu’une femme honnête n’ait pas de plaisir »; cela garantissait une hypocrite sécurité familiale et les maris allaient au bordel. A notre époque, le plaisir féminin est reconnu, étudié et presque …exigé. Mais il faut laisser à la jeune femme du temps pour qu’elle re-connaisse les chemins du plaisir à l’intérieur de son corps et qu’elle ose les partager avec son compagnon. L’habileté de l’homme est également en première ligne pour l’éveil au plaisir. Et malheureusement nous observons que les jeunes hommes ont pris comme modèle la pornographie, ce qui n’a rien à voir avec les chemins secrets du corps féminin. Les premières images qu’ils ont reçues dans cette envie de découvrir la sexualité restent imprimées au fond du subconscient et les empêchent de devenir de réels bons amants.