blog 9

Êtes-vous un bon rêveur ? Si vous l’êtes, vous vous réveillez le matin avec, en mémoire, un ou plusieurs rêves. Malheureusement, vous vous rendez compte que si vous ne les notez pas immédiatement, ils s’effacent. Alors pourquoi ne pas créer votre journal des rêves.

Le rêve à une fonction protectrice du sommeil disait Freud. D’autres auteurs pensent, au contraire, que le sommeil sert à protéger le rêve tant il est important de rêver. Nous ne sommes pas encore allés très loin dans la compréhension des rêves. Ou bien plutôt aurions nous régressé depuis l’antiquité, période où la fonction du rêve était beaucoup plus largement comprise que maintenant. Non seulement le rêve protégeait le sommeil mais il donnait des indications utiles pour orienter son action. Ainsi de nombreux conquérants, par exemple, se voyaient-ils informés des décisions importantes à prendre, tel Alexandre le Grand, César … « Rien ne peut être considéré aussi certain et digne de confiance qu’un ordre donné par les rêves » disait-on à cette époque.

Le rêve doit être une lecture de l’inconscient au sens large, c’est à dire comprenant l’infra-conscient, le conscient et le surconscient. En d’autres termes, ce que nous nommons infraconscient correspond à « l’inconscient poubelle » tel que décrit par Freud, ce lieu psychique où va s’oublier ce que notre moi ne peut admettre. Le conscient est cette partie de nous accessible, celle qui peut dire « je ». Le surconscient est cette partie de notre cerveau qui nous connecte à l’inconscient collectif dans son niveau le plus élevé, celui des grands archétypes, ainsi qu’au temps : passé, présent et à venir. Il a été exploré par le psychanalyste Carl Jung.

Le rêve à de nombreuses facettes.

Prenons l’une d’elle qui n’est autre que les mots que nous allons choisir pour raconter notre rêve à quelqu’un. Bien difficile à traduire parce que multidimensionnel le rêve nécessite pour se raconter de passer par le sas du langage. Le langage est réducteur mais le choix des mots pour traduire les images et les impressions n’est jamais neutre et c’est ce qu’entend votre interlocuteur intéressé. Non seulement vous lui racontez un rêve, mais par votre langage, vous l’actualiser dans la relation. Il n’est jamais raconté pour rien. Et le voilà qui vient de récupérer une signification de plus ! De la même façon, écrire votre rêve revient à vous le raconter et vous allez aller voir se développer d’autres sens que vous aviez totalement ignorés. Petit à petit vont venir des associations de pensées et commence à se dessiner une signification, un message que votre inconscient veut vous transmettre.

Nous parlerons, une prochaine fois, de la méthode pour analyser un rêve.

Shares
Share This