Marquée par les transformations corporelles, l’adolescence est une période dont les limites sont difficilement définissables. Son commencement et surtout sa durée sont fortement influencés par les variables sociales.

Caractérisée par un détachement aux parents et un enrichissement des liens sociaux, l’adolescence est une période où l’intelligence s’épanouit et l’instinct sexuel prend de l’importance. L’avenir des pulsions sexuelles naissantes est déterminé par l’éducation et l’environnement. Si ces pulsions sexuelles sont sublimées grâce à une éducation valorisant la culture et le savoir, il y a tout lieu de penser que l’adolescent, s’il en a la possibilité, mènera de brillantes études.

A contrario, si ces pulsions sexuelles ne sont pas canalisées par des valeurs morales solides goût des études, chasteté… alors l’adolescent risque de gaspiller son énergie naissante dans des chemins douteux, tels que les flirts dangereux pour la santé et désenchanteurs car n’aboutissant qu’à une somme de désillusions sur les rapports entre hommes et femmes.

Il convient d’ajouter que même si l’adolescent a reçu une bonne éducation, des pièges peuvent apparaitre et faire naître des tentations créant des dissonances cognitives provoquant à leur tour un gaspillage d’énergie psychique. Il en va ainsi de la pornographie, par exemple.