Ce qu’on appelle résilience en psychologie est un phénomène de réparation psychique qui fait observer qu’un individu, malgré un traumatisme important, ne montre pas les symptômes habituellement  remarqués à la suite d’un traumatisme grave et intègre l’expérience difficile dans son chemin de vie. La capacité de résilience est directement en corrélation avec l’amour dont est entouré la personne. On observe chez les enfants très jeunes ayant vécu un traumatisme précoce vie intra-utérine,  une capacité de résilience d’autant plus nette que l’enfant est éduqué dans un cadre structuré et entouré d’amour.